L'église St Arbogast de Herrlisheim

La nouvelle église est en rupture complète avec l’architecture religieuse traditionnelle. Intérieurement, l’église présente les parties suivantes : la nef, le chœur, la chapelle de semaine. Précédée d’un narthex accueillant largement les fidèles, la nef, de forme pentagonale, présente une disposition rayonnante guidant le regard vers le maître autel et, au-delà de celui-ci, vers l’autel du Saint Sacrement. Cette disposition du plan, ainsi que la pente du sol, permettent d’avoir de tous points de la nef une vue totalement dégagée sur l’ensemble du sanctuaire.

Par analogie avec les églises d’autrefois nous appellerons chœur, l’espace réservé au maître-autel et a ses officiants. C’est le point central de la composition sur lequel s’ouvrent, au Nord, la tribune des chantres, à l’est, la chapelle de semaine, et au sud, la chapelle baptismale. Cet espace est très affirmé architecturalement par la rupture des volumes, par l’orthogonalité de ses formes et aussi par la lumière qui, venant du lanternon, illumine le maître-autel.
A la suite, et sur la même largeur, la chapelle de semaine est également de plan orthogonal. L’espace intérieur de cette chapelle a été étudié de manière, soit à former un sanctuaire isolé pour le service de semaine et l’adoration du saint sacrement, soit à prolonger la nef et à réaliser une unité spatiale permettant ainsi de réunir toute la population a l’occasion de grandes cérémonies.
A son extrémité orientale, une petite abside abrite l’autel du saint sacrement qui est légèrement surélevé par rapport au maître-autel de manière à être vu de la nef.
L'ossature de l'édifice, coulé en béton armé brut de décoffrage, est composée des seuls éléments porteurs nécessaires à soutenir la toiture, de manière à offrir à la lumière que tamise le vitrail, le maximum de surface.

Les liaisons horizontales entre ces points d'appui sont faites de poutres de béton, simple longrines ou lames placées obliquement, tracées de manière á modeler l'épiderme de l'édifice par jeu des ombres et lumières. L'édifice a 61m dans sa plus grande longueur, et 42 m dans sa plus grande largeur. La façade occidentale a 11 m de haut; le clocher 40 m. Ces deux dernières dimensions montrent le contraste recherché entre l’horizontalité dominante dans l’église proprement dite et la verticalité du clocher.

haut de page